Archives pour la catégorie 4 – 8 ans (langage)

Episode 8 : La balade en forêt (vidéo)

De mes enfants pour vos enfants : l’épisode 8 de la série des petits malins. Mathilda et ses parents vont se promener en forêt pour tremper leurs pieds dans un ruisseau…
  • Imagination
  • Raconter une histoire avec cohérence
  • Mettre à profit une sortie dans la nature.

Méthode de lecture en BD + un extrait ; nouvelles lois 2016

Salut à tous ! Je suis peu présente sur le site en ce moment… Mais pour une bonne raison ! Je voudrais vous présenter le projet sur lequel je travaille en ce moment.

Vous le savez, nous faisons l’école à la maison. Lorsque l’on souhaite enseigner en se basant sur le plaisir des apprentissages, il y a des matières plus faciles que d’autres. Pour mon aîné, les maths sont une évidence. Le français, par contre, c’est une autre paire de manches !

Car la lecture, vous le savez, c’est tout un binz. Ce n’est pas évident de rendre cet apprentissage marrant. Pourtant c’est important, ça nous ouvre une porte immense sur le monde !

lila-parle

Certains vous diront que les enfants peuvent apprendre à lire seuls à force d’être entourés de livres et d’écrits. Cela est sans doute vrai pour certains, mais je ne l’ai pas constaté chez Nohan. Il n’y avait absolument aucune curiosité de sa part envers les lettres ou les livres, malgré tout un tas de lettres Montessori en relief, d’étiquettes de mots, de petits livres, de lettres aimantées partout dans la maison… et compagnie. Cela était trop abstrait, nécessitant un apprentissage trop long et donc décourageant pour lui. En tant que parent, je suis moi-même fana de livres (et auteur, c’est pour dire !), pareil pour mes proches, et je me disais que par l’exemple il lui viendrait sans doute l’envie de faire pareil ? J’ai toujours fait le pas de proposer, tout en respectant son intérêt… Et il n’y en avait PAS !! Enfant astucieux, il savait obtenir les informations qu’il lui fallait sans avoir besoin de LIRE. Par exemple en utilisant les émoticônes pour communiquer avec ses grands parents par sms. Où en utilisant la reconnaissance vocale pour faire des recherches d’images ou de vidéos sur internet. Et pour comprendre l’histoire de ses jeux vidéos préférés et progresser dans l’aventure, il allait tout seul sur youtube écouter les commentaires de personnes jouant déjà à ces jeux.

Je vous l’avoue, ça me fascine !^^

Si je pouvais tout simplement aller à son rythme, cela viendrait sans doute tout seul, même si ça prendrait plus de temps. On est impatients, parfois^^. Les enfants sont en apprentissage constant, alors en attendant, on fait plus « d’autres choses », tout simplement…

Mais voilà. 2016 est arrivé avec son lot de changements. Les enfants qui font l’instruction en famille se voient soumis à une nouvelle loi : alors qu’auparavant nous pouvions instruire nos enfants à leur rythme entre l’âge de 6 ans et 16 ans, à présent nous devons nous caler sur le programme scolaire et notre enfant est tenu d’avoir le même niveau que les autres au même âge.

Je vous passe la révolte que cela induit en moi. Je ne suis pas du genre à me décourager. En fait, pour être franche avec vous, j’ai décider de voir cela sous un autre angle, plus positif.

lila-idee

Selon moi, les enseignements scolaires ont du bon, ils permettent à tout le monde d’avoir une base culturelle sur laquelle se comprendre et échanger. Ce qui, je pense, n’est plus d’actualité, est la façon dont nous les enseignons. Tout ces enseignements pourraient être bien plus rapidement acquis s’ils étaient ludiques, s’ils stimulaient l’intérêt et l’auto-apprentissage de l’enfant. S’ils étaient enseignés d’une façon qui parle directement aux enfants. Et ça laisserait tellement plus de temps libre pour jouer, s’amuser, explorer ses passions et le monde qui nous entoure !

Pour répondre aux besoins de mon fils, j’en suis donc venue à créer une méthode de lecture un peu spéciale, en BANDE-DESSINÉE. C’est un méthode syllabique, avec cela de différent qu’au lieu de n’avoir aucune image, comme le préconisent les méthodes classiques, elle est au contraire basée sur les images. Les enfants lisent les images, et ont envie de comprendre ce qu’ils voient, ils ont alors l’impulsion de déchiffrer les textes. Plus que ça, la BD est interactive : il faudra souvent que l’enfant déchiffre les mots afin de faire progresser l’histoire ! Chanter (lire) une berceuse pour endormir un petit panda roux, attraper les bonnes lettres-étoiles avec un filet à papillon pour s’éclairer la nuit…

J’ai souhaité que l’apprentissage soit agréable, qu’on y passe un moment de plaisir avec son enfant, mais aussi que l’enfant puisse,et surtout ai envie, d’y revenir de façon autonome.

La méthode n’est pas tout à fait terminée, mais je vous en offre un extrait de 32 pages. Je ne prétends absolument pas créer de nouvelles méthodes ou faire mieux qu’ailleurs. Ce sont vos enfants qui vous montreront ce dont ils ont besoin. Je souhaite juste répondre aux besoins de ludisme de mon fils (ma fille l’a totalement adoptée aussi, d’ailleurs, et à 5 ans 1/2, elle lit avec énormément de plaisir !!). Et je vous le partage parce que j’espère que ça aidera les enfants qui ont le même fonctionnement libre et axé sur le plaisir d’apprendre…

 

Mon projet à long terme serait de créer une collection de livres de ce genre, avec ces mêmes personnages. « Méthode » ludique de grammaire, vocabulaire, maths, histoire de France et même Art… Un gros projet certes, mais nécessaire, je pense.

A vous qui faites l’instruction en famille de manière informelle, il ne faut pas se décourager !

Pour info –> , je n’ai pas du tout de formation d’illustratrice, c’est d’ailleurs ce qui m’a retardée dans ce projet que j’avais commencé début 2015 ! J’avais dû l’abandonner avec regret car payer une illustratrice me revenait trop cher. Avec les nouvelles lois, je m’y suis remise en décidant de faire les dessins par moi-même, en me disant que de toute façon, les enfants sont très compréhensifs sur ce point 😀 … Je dessine donc à la main, je fais l’encrage à l’encre de chine et je colorise aux crayons polychromos de chez faber castel dont le rendu de couleur est super lumineux.

Je vous remercie de m’avoir lue, j’espère que ce projet vous plaira ! Si cela vous parle, n’hésitez pas à me donner votre avis et à partager l’article 🙂

Notre livre/ebook de recettes crues et végétales

Cette année 2015, Nohan, Shani et moi avions un projet : publier un livre de recettes végétales (vegan), crues, sans sucre, sans céréales… à la fois pour donner à mes enfants l’envie de manger sain et pour partager nos plats avec d’autres enfants.

COMPÉTENCES :
– Construction d’un livre (langage)
– Photos et mise en page artistique (art)
– Compréhension de l’équilibre alimentaire (sciences naturelles)
– Notions d’écologie et partage avec d’autres enfants (citoyenneté)

Eh bien c’est chose faite, et on est super-méga-fiers, c’est peu de le dire ! Tadaaam :

 


Commandez-le dès maintenant en EBOOK dans notre boutique.

Nous nous sommes ré-ga-lés à le faire. En début de livre, nous avons créé un petit roman-photo sur l’impact de nos choix alimentaires, tant sur la planète, les animaux, que sur notre corps et même nos émotions.

sommaire copie

pages 12 13

Nous avons testé et re-testé ensemble tout les plats. Si une recette ne plaisait pas à leurs goûts d’enfants, on la modifiait ! Par exemple nous avons fait au moins 15 versions de notre recette phare : le chocolat cru à 40% de cacao. Il fallait que le chocolat soit bon, peu amer, qu’il soit homogène, qu’il ne fonde pas trop vite… Un vrai challenge, que nous sommes fiers d’avoir relevé ! Et je ne vous parle même pas des jus et smoothie vert, dont la couleur intrigue les enfants au premier abord. Il fallait les rendre séduisants autant dans l’aspect que pour le palais !

pages 28 29

Pour que les enfants puissent être autonomes dans la confection des recettes, mon amie Delphine Chklé, avec qui nous avions créé le magazine gratuit pour enfant alternatifs Pitaya, a illustré avec amour de très jolis pas à pas.

pages 16 17

Et vous ai-je dit qu’il avait été préfacé par Thierry Casasnovas, à sa demande ? <3

glace choco noisette

Les enfants sont super fiers de leur « oeuvre d’art ». On a invité les amis et les cousins à faire les photos avec nous, en en faisant un vrai album photo personnel. C’est donc littéralement une partie de nous, de notre vie, de notre quotidien, que nous vous partageons, avec beaucoup de joie et de tendresse.

Pour le lancement d’Académie Nature, nous avons décidé de vous faire une offre : vous pouvez vous procurer notre livre en EBOOK dans notre boutique à moins de la moitié de son prix papier 😉

Vous pouvez également vous procurer la version papier sur amazon : Goûters Sains pour Petits Héros ou directement aux éditions le chou brave.

S’il vous a plu, nous vous invitons à nous laisser un message ici, sur facebook ou sur amazon, et les enfants, nous serons également heureux de voir vos photos pour ceux qui ont envie d’en envoyer à Nohan et Shani :-)

Avec toute notre joie, notre gratitude et notre amour <3

Marion, Nohan et Shani

PS : si cela vous intéresse, j’ai également écrit un livre de recettes végétales et crues pour adultes intitulé « Le Régime d’Abondance » disponible en EBOOK sur mon site Change le Monde !

couverture régime abondance

Contes en plein air

On peut profiter d’un moments de plein air avec les voisins pour écouter des contes très… Animés^^

contes

COMPÉTENCES :
(langage)
– écoute d’un conte issu de notre culture
– développement de l’attention à l’autre, interaction avec avec le conteur
– capacité à réexpliquer l’histoire en quelques mots
– imagination 

Tailler un bâton

Tailler un bâton avec précision et attention. Apprendre à manier ses mains est nécessaire pour pouvoir écrire, bricoler…

tailler bâton

COMPÉTENCES :
(art, sciences naturelles, langage)
– graphisme, dextérité, précaution, savoir manier ses mains avec précision, ce qui est un pré-requis à l’écriture
– art, création et transformation d’objets
– savoir manipuler des objets tranchants sans se blesser, assurance
– compréhension de la texture du bois, qui varie selon l’arbre utilisé, selon la dureté et la sécheresse du bâton.

Tracer avec un grand bâton

Tracer des lettres, des mots, des formes… avec tout son corps en maniant un bâton.

écriture baton sol

COMPÉTENCES :
(langage, sport)
– graphisme, écriture
– utilisation de l’ensemble de son corps pour tracer
– manipulation d’un support différent

Bricolage d’Esprits de la Nature

On a eu l’idée de créer des Esprits de la Nature pour les mettre dans les pots de fleurs. En plus de décorer, cela donne un petit monde miniature, qui invite à l’imaginaire…

esprit de la nature

A l’aide d’un couteau à pointe fine, percer de petits trous pour y faire tenir les bâtonnets. Ici, les ailes aussi sont reliées au corps à l’aide de bâtonnets. On peut utiliser de la boue (argile), de la pâte à sel ou autre pour faire tenir certains éléments comme le chapeau.
COMPÉTENCES :
(art, langage)
– créer des personnages autour d’un thème (ici des « esprits de la nature » venant protéger nos plantes)
– assembler divers éléments
– jeux, création d’histoires

Création de personnages

C’est lorsqu’un enfant joue qu’il apprend le mieux. Dans nos systèmes éducatifs, chaque apprentissage a été disséqué, compartimenté, réparti puis enseigné en différentes matières, de manière abstraite et dénuée de ludisme. Mais remis dans leur contextes, tous ces savoirs ne sont-ils pas interconnecté, indissociables, multi-sensoriels et récréatifs ? Au fond, la vie est un jeu, il ne tient qu’à nous de jouer.

bricolage glands

COMPÉTENCES :
(art, sciences naturelles, langage)
– inventivité
– recherche de composants similaires (deux glands de même couleur pour un animal)
– recherche de composants différents (créer des personnages uniques)
– compréhension des matériaux et de leur fonction dans la nature (les glands sont des graines, qui poussent et font des chênes qui à leur tours dont des glands)
– constructions d’histoires/ imaginaire