Archives pour la catégorie L’eau

Faire son Eau Florale

En allant de fleur en fleur pour les sentir, Shani s’est demandée s’il elle pouvait faire un parfum avec. Je lui ai raconté comment, quand j’étais petite, j’écrasais les fleurs dans un peu d’eau pour la parfumer, et elle a immédiatement voulu essayer.

eau florale copie

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles)
– phytochimie : extraction des composés aromatiques par macération d’une fleur dans un solvant, l’eau, pour faire une eau florale.
– 5 sens : odorat

parfum3 parfum4 parfum7

Pour une meilleur conservation nous avons utilisé de l’eau minérale (on peut aussi prendre de l’eau distillée). Les enfants ont écrasé la fleur dans l’eau, on filtré le mélange puis ont transvasé la macération dans un petit spray à parfum.

Ici l’idée est de se parfumer, mais l’eau possède aussi les propriétés de la fleur bien qu’il ne reste que très peu d’huiles essentielles dans l’eau florale et qu’elle soit donc sans danger pour les enfants. Nous avons pris une fleur de magnolia dont les vertus sont relaxantes sur le système nerveux.

parfum5

Et ça sent boooon <3

parfum1

Voilà de quoi se parfumer pendant quelques jours !

😉

Comprendre la densité de l’eau de mer

Ces derniers temps on fait beaucoup d’activités autour de l’eau. Comme on est en plein hiver et qu’on n’a pas de mer à côté, on a fait cette dernière expérience à la maison. Celle-ci porte sur la densité de l’eau : la façon dont elle augmente avec le sel, permettant à certains objets de flotter dedans !

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles)
– mener une expérience, tester et valider sa démarche
– compréhension basique de la notion de densité au travers d’un cas concret : l’eau de mer

densité de l'eau de mer

L’expérience :

Dans deux bocaux, nous avons mit de l’eau. Dans l’un de deux, nous avons ajouté un demi verre de sel pour représenter la mer. Nous y avons plongé plusieurs éléments, certains, trop légers, flottaient dans les deux, certains, trop lourds, coulaient dans les deux…

densité sel2

Notre plus belle réussite s’est faite avec des citrons et des tomates-cerises !

densité sel 4

densité1

densité2

Pour leur faire comprendre ce qu’est la densité, je leur ai expliqué que chaque objet de ce monde est composé « d’air et de molécules ». J’ai prit deux pots de même taille représentant l’eau. J’ai mit très peu de perles dans l’un, pour représenter les molécules invisibles (on peut mettre des billes, des cailloux…), puis j’en ai rempli l’autre presque entièrement.

–> Dans le premier, qui représente l’eau douce, il y a beaucoup de place. Les perles (molécules ; qui en fait devraient flotter partout dans le verre) laissent passer la tomate et elle plonge au fond. La densité est faible.
–> Dans le deuxième, qui représente l’eau salée, il y a beaucoup plus de perles, la tomate ne peut plus passer au travers pour atteindre le fond. La densité est forte !

En se dissolvant dans l’eau, le sel a donc augmenté la densité de l’eau.

densité sel5

« Mais alors, dans la mer, on flotte plus facilement ? C’est cool ! »

Expérience sur le cycle de l’eau

Cette expérience est très intéressante pour démontrer ce qui se passe en ces temps pluvieux. C’est presque un tour de magie ! Elle montre aux enfants que l’eau peut prendre plusieurs formes alternativement (liquide –> gaz –> liquide). En expliquant le cycle de l’évaporation puis de la pluie, elle fait aussi réaliser que l’eau s’en trouve filtrée…

cycle eau

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles)
– compréhension du cycle perpétuel de l’eau dans la nature.
– compréhension des états gazeux et liquide d’un même élément : l’eau.
– visualisation de la filtration de l’eau effectuée lors du processus.

L’expérience :

Matériel : un bocal, une petite coupelle (par exemple un bouchon retourné), un plastique transparent, un élastique ; de la terre, de l’eau.

Dans le bas du bocal, nous avons mit de la terre et de l’eau, formant une boue épaisse. Pour illustrer un jardin, nous avons même ajouté quelques bruns d’herbe. Au centre du jardin, nous avons posé une coupelle.

écosystème2

Ensuite, nous avons refermé le bocal avec un morceau de sac plastique transparent et un élastique. Au centre de ce « couvercle », nous avons déposé un caillou.

écosystème3

Sous l’effet du soleil, l’eau s’évapore et monte vers l’atmosphère où elle se refroidit peu à peu. L’action du froid condense cette eau dans les nuages, (ici le nuage est représenté par le plastique qui intercepte l’eau à l’état gazeux), puis retombe ensuite sous forme de gouttes (la pluie, les précipitations). Le caillou dirige les gouttes droit dans la coupelle, afin qu’on puisse visualiser le résultat de l’opération.

écosystème1

L’eau change d’état au cours de son cycle, passant de l’état liquide à l’état gazeux, puis de l’état gazeux à l’état liquide…

cycle eau résultatSeule l’eau s’évapore. Ainsi, lorsqu’elle retombe sous forme de pluie, elle est toute propre ! Magique, non ?