Archives du mot-clé eau

Un dégradé de couleurs pour illustrer la densité

L’autre jour nous avons étudié la notion de densité au travers de la densité de l’eau de mer. Aujourd’hui, pour aller plus loin, on voit comme différents types de liquides peuvent avoir différentes densités, et donc… ne pas se mélanger ! On a un peu l’impression de faire de la magie, avec toutes nos expériences^^

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles)
– comparaison de 4 liquides aux densités différentes : alcool, huile, eau et liquide vaisselle.
– rappel de la notion de densité (voir l’article sur l’eau de mer pour les explications)

densité différents liquides

Pour réaliser l’expérience c’est très simple : il faut mettre les liquides dans l’ordre du plus dense au plus léger. D’abord le liquide vaisselle (écocert de préférence 😉 hihi), puis l’eau, ensuite l’huile et en dernier l’alcool… Mais attention : pour mettre l’alcool c’est plus délicat, il faut y aller avec précaution, faire glisser le produit le long des parois du verre, en en faisant le tour.

On a voulu colorer chaque étage avec des poudres de colorants naturels pour faire un bel effet, mais l’étage de l’eau, qui devait être BLEU (un extrait de spiruline), nous a laissé tomber… Au final c’est joli quand même car on a une sorte de dégradé. Les enfants, les copains et les petits voisins étaient tous impressionnés, héhéhé !

#ÉpaterLesGossesMissionRéussie^^

Comprendre la densité de l’eau de mer

Ces derniers temps on fait beaucoup d’activités autour de l’eau. Comme on est en plein hiver et qu’on n’a pas de mer à côté, on a fait cette dernière expérience à la maison. Celle-ci porte sur la densité de l’eau : la façon dont elle augmente avec le sel, permettant à certains objets de flotter dedans !

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles)
– mener une expérience, tester et valider sa démarche
– compréhension basique de la notion de densité au travers d’un cas concret : l’eau de mer

densité de l'eau de mer

L’expérience :

Dans deux bocaux, nous avons mit de l’eau. Dans l’un de deux, nous avons ajouté un demi verre de sel pour représenter la mer. Nous y avons plongé plusieurs éléments, certains, trop légers, flottaient dans les deux, certains, trop lourds, coulaient dans les deux…

densité sel2

Notre plus belle réussite s’est faite avec des citrons et des tomates-cerises !

densité sel 4

densité1

densité2

Pour leur faire comprendre ce qu’est la densité, je leur ai expliqué que chaque objet de ce monde est composé « d’air et de molécules ». J’ai prit deux pots de même taille représentant l’eau. J’ai mit très peu de perles dans l’un, pour représenter les molécules invisibles (on peut mettre des billes, des cailloux…), puis j’en ai rempli l’autre presque entièrement.

–> Dans le premier, qui représente l’eau douce, il y a beaucoup de place. Les perles (molécules ; qui en fait devraient flotter partout dans le verre) laissent passer la tomate et elle plonge au fond. La densité est faible.
–> Dans le deuxième, qui représente l’eau salée, il y a beaucoup plus de perles, la tomate ne peut plus passer au travers pour atteindre le fond. La densité est forte !

En se dissolvant dans l’eau, le sel a donc augmenté la densité de l’eau.

densité sel5

« Mais alors, dans la mer, on flotte plus facilement ? C’est cool ! »

Expérience sur le cycle de l’eau

Cette expérience est très intéressante pour démontrer ce qui se passe en ces temps pluvieux. C’est presque un tour de magie ! Elle montre aux enfants que l’eau peut prendre plusieurs formes alternativement (liquide –> gaz –> liquide). En expliquant le cycle de l’évaporation puis de la pluie, elle fait aussi réaliser que l’eau s’en trouve filtrée…

cycle eau

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles)
– compréhension du cycle perpétuel de l’eau dans la nature.
– compréhension des états gazeux et liquide d’un même élément : l’eau.
– visualisation de la filtration de l’eau effectuée lors du processus.

L’expérience :

Matériel : un bocal, une petite coupelle (par exemple un bouchon retourné), un plastique transparent, un élastique ; de la terre, de l’eau.

Dans le bas du bocal, nous avons mit de la terre et de l’eau, formant une boue épaisse. Pour illustrer un jardin, nous avons même ajouté quelques bruns d’herbe. Au centre du jardin, nous avons posé une coupelle.

écosystème2

Ensuite, nous avons refermé le bocal avec un morceau de sac plastique transparent et un élastique. Au centre de ce « couvercle », nous avons déposé un caillou.

écosystème3

Sous l’effet du soleil, l’eau s’évapore et monte vers l’atmosphère où elle se refroidit peu à peu. L’action du froid condense cette eau dans les nuages, (ici le nuage est représenté par le plastique qui intercepte l’eau à l’état gazeux), puis retombe ensuite sous forme de gouttes (la pluie, les précipitations). Le caillou dirige les gouttes droit dans la coupelle, afin qu’on puisse visualiser le résultat de l’opération.

écosystème1

L’eau change d’état au cours de son cycle, passant de l’état liquide à l’état gazeux, puis de l’état gazeux à l’état liquide…

cycle eau résultatSeule l’eau s’évapore. Ainsi, lorsqu’elle retombe sous forme de pluie, elle est toute propre ! Magique, non ?

Sauter dans les flaques

C’est l’autoooomne ! Yeepee, on peut sauter dans les flaaaaaques ! Eh oui, comme toute expérience spontanée, cela apprend tellement… <3 Et puis, c’est tout un sport !^^

saut flaque copie

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles)
– compréhension de la consistance de l’élément eau
– compréhension du rapport de cause à effet (plus on saute haut, plus l’eau gicle fort)
– sens du toucher : le mouillé, le froid
– aise et confiance en son corps
– savoir s’amuser sans barrières (pas de peur de se salir)