Archives du mot-clé récup

Chimie : faire sa lessive

L’enseignement n’est qu’une question de mots à transmettre au moment opportun. De temps en temps nous faisons notre propre lessive afin de minimiser notre impact écologique. Mine de rien, comme lorsque l’on cuisine, c’est une véritable leçon de chimie : des paillettes de savon de Marseille (le « soluté ») sont dissoutes dans l’eau (le « solvant »). Le résultat obtenu est homogène et s’appelle une « solution ». 

La dissolution est le processus physico-chimique par lequel un soluté est dissous dans un solvant pour former un mélange homogène appelé solution.

faire sa lessive

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles, citoyenneté)
– chimie : compréhension de la dissolution. Comprendre ce qu’est un solvant (espèce chimique qui accueille en elle une autre espèce chimique) et un soluté (espèce chimique en plus petite quantité mélangée à une autre), une solution.
– réfléchir à l’impact qu’ont nos produits ménagers sur la planète (fabrication, élimination)
faire sa lessive1

faire sa lessive2Nous suivons la recette du site aroma-zone.

Ingrédients pour 2L de lessive:

  • 1480ml d’eau chaude
  • 60g de savon de Marseille en paillettes
  • 40g de cristaux de soude
  • huile essentielle d’orange douce
  • 1 flacon vide récupéré ou un grand bocal

1/ Transférez la quantité nécessaire d’eau chaude (environ 80°C) dans un bécher.
2/ Dissoudre les paillettes de savon de Marseille dans le bécher d’eau chaude en mélangeant bien.
faire sa lessive33/ Laissez refroidir le mélange.

faire sa lessive4 faire sa lessive5
4/ Lorsque le mélange a refroidi, ajoutez les cristaux de soude puis mixez l’ensemble jusqu’à obtenir une préparation homogène.
5/ Ajoutez ensuite le reste des ingrédients en mélangeant bien.
6/ Transférez la préparation dans votre flacon.

Et voilà une belle lessive qui sent bon !

Coudre des mitaines de ninja en récup

Il fut un temps béni, diraient mes grand-mères, où la couture faisait partie du programme scolaire. Pour des raisons pratiques : savoir s’auto-suffire, s’habiller soi-même, repriser ses habits, le tout dans un souci de préservation et de non-gaspillage. Je trouve que c’est une belle chose à transmettre, même si de nos jours on relèguerait cette activité au rayon « art plastique »…

nohan ninja

COMPÉTENCES :
(sport, art, citoyenneté)
– Dextérité, précision, motricité fine
– Différencier les texture des tissus (épais, fins, élastiques, rigides…)
– Invention
– Savoir prendre soin des vêtements, les repriser ou leur donner une nouvelle utilité afin de ne pas gaspiller.

mitaine ninja2

Un coup de ciseau, un point de couture… Et on a transformé des chaussettes trouées en mitaines de ninja super stylées. Les deux ont bien accroché à la couture, je leur ai donc trouvé des aiguilles pour enfants pour coudre plus facilement (une de mes grands-mères nous a apprit a coudre avec ça lorsque nous étions petits, mes frère, soeur, cousines et moi).

couture