Français

FRANCAIS

Sur le site de l’éducation nationale, le socle commun des compétences à acquérir par tous les français demande que votre enfant sache :

Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit :

L’élève parle, communique, argumente à l’oral de façon claire et organisée ; il adapte son niveau de langue et son discours à la situation, il écoute et prend en compte ses interlocuteurs.
Il adapte sa lecture et la module en fonction de la nature et de la difficulté du texte. Pour construire ou vérifier le sens de ce qu’il lit, il combine avec pertinence et de façon critique les informations explicites et implicites issues de sa lecture. Il découvre le plaisir de lire.
L’élève s’exprime à l’écrit pour raconter, décrire, expliquer ou argumenter de façon claire et organisée. Lorsque c’est nécessaire, il reprend ses écrits pour rechercher la formulation qui convient le mieux et préciser ses intentions et sa pensée.
Il utilise à bon escient les principales règles grammaticales et orthographiques. Il emploie à l’écrit comme à l’oral un vocabulaire juste et précis.
Dans des situations variées, il recourt, de manière spontanée et avec efficacité, à la lecture comme à l’écriture.
Il apprend que la langue française a des origines diverses et qu’elle est toujours en évolution. Il est sensibilisé à son histoire et à ses origines latines et grecques.

Bulletin officiel de l’éducation nationale

 

SAVOIR LIRE :

Savoir lire, c’est comme détenir un pouvoir magique, ça nous ouvre au monde qui nous entoure et nous rend tout accessible. 

Il est fréquent que les enfants en instruction en famille, en particulier en unschooling, sachent lire un peu plus tard que les enfants scolarisés, autour de 8 ans. Dans ces cas là, le savoir semble venir “d’un coup”, de ce fait le retard ne se fait pas sentir. C’est dû au fait que le cerveau à continué à se complexifier entre temps.

  • Idées de livres pour stimuler l’envie de lire : Un livre, ça sert à quoi ?, C’est un livre(très sympa à l’heure des nouvelles technologies), Le Loup qui n’aimait pas lire, L’extraordinaire garçon qui dévorait les livres (un livre pop-up)
  • livres audio : ne négligez pas les livres audio, l’application Audible en propose une bonne quantité, toujours utiles à lancer tout en dessinant ou en faisant une autre activité laissant l’esprit libre, ou au moment de s’endormir. Le vocabulaire d’un enfant s’enrichit beaucoup en lisant ou écoutant des livres. Idée : Matilda, de Rhoal Dhal (qui existe aussi en film) est un personnage auquel les enfants aiment bien s’identifier. Elle est surdouée et elle prend tant de plaisir à la lecture que c’est contagieux.
  • Pour aider mes enfants à entrer dans la lecture, je proposais à mes enfants des BD sans textes, comme Anuki, Petit Poilu, Game over… Afin qu’ils aillent tout seuls se plonger dans une BD et éprouvent de la satisfaction à comprendre par eux-mêmes en autonomie.
  • Je les incitais aussi à écrire à la famille ou à leurs amis avec le téléphone grâce aux émojis (il y a aussi la fonction pour enregistrer sa voix, sur WhatsApp), l’idée était qu’ils aient envie de communiquer. C’est de là que part l’élan, il faut que l’enfant voit un but à la lecture et à l’écriture, même si le but est simpliste au départ. Il faut aussi qu’il ai la satisfaction de faire réagir vite ses interlocuteurs pour échanger efficacement (ce qui est plus facile avec un téléphone qu’avec une lettre postale). Par la suite, Nohan et Shani, s’aidaient des correcteurs automatique de google et de whatsapp pour écrire correctement leurs mots.
  • Pour leur apprendre à déchiffrer les mots, j’ai créé avec eux une méthode de lecture en BD syllabique ayant pour but un apprentissage ludique en autonomie. J’ai mit le tome 1 dans notre boutique (ils n’ont jamais eu besoin des 2 tomes suivants car le reste de l’apprentissage s’est fait spontanément, mais j’ai en projet de les mettre sur le site également).
  • Notre Magazine gratuit PITAYA pour enfants alternatifs
  • Nous aimons découvrir les classiques de la littérature française à l’aide de BD et de Mangas (par exemple avec la série “Les Classiques en Manga”): Les aventures de Tom Sawyer, Les Trois Mousquetaires, Roméo et Juliette, Les Misérables
  • Idées de livres autour du langage : Mes parents sont marteaux !(des jeux de mots en image), Mes grands-parents sont timbrés !, Sans le A (carotte ferait crotte^^) Il était une fois… il était une fin (on invente à partir d’images)

SAVOIR ECRIRE :

Nohan étant dyspraxique, il a apprit à écrire avec le clavier d’ordinateur, qu’il maîtrise parfaitement.

Shani quant à elle, a développé sa motricité en dessinant énormément. Elle n’a jamais apprécié de faire des cahiers d’écriture. Pourtant, lorsqu’elle a décidé d’écrire, ses lettres furent facile à former, tout simplement parce que sa main et son poignet y étaient déjà bien exercés.

–> Idées d’activités de lecture/écriture :

GRAMMAIRE :

Nous avons également créé une méthode de grammaire en BD pour donner un petit coup de fun là où l’apprentissage est facilement rébarbatif et abstrait.

CONJUGAISON :

La méthode Multimalins peut être sympa à utiliser.

(en construction)