La Salade de Fleurs Sauvages Comestibles

La nature se réveille, de petites fleurs commencent à émerger de partout. Les jeunes pousses sont tendres… Ce weekend nous avons été en récolter pour nos salades. Fleurs et feuilles de pissenlit, fleurs de pâquerettes, feuilles de plantain ; des classiques, mais saviez-vous qu’elles étaient comestibles ? 😉

fleurs comestibles copie

COMPÉTENCES :
(sciences naturelles)
– Botanique : anatomie d’une plante (fleur, tige, feuilles, racine…) (Selon les variété, toutes peuvent être comestibles !)
– Santé : les plantes sauvages comestibles sont généralement plus riches en nutriments que celles cultivées puis achetées en magasin. Elles sont riches en minéraux, pollens… et très alcalinisantes.

salade fleurs1 salade fleurs2

On a cueillit nos plantes sauvages comestibles, on les a lavées avec de l’eau vinaigrée puis rincées avant de les ajouter à une endive coupée en morceaux. Un peu de sauce, et voilà !
salade fleurs3

Miam !

Related Post

Laisse un commentaire :

15 réflexions au sujet de « La Salade de Fleurs Sauvages Comestibles »

  1. Monique

    Bonjour ! Super intéressant , tu peux me conseiller un livre ou un blog ou trouver la description des plantes comestibles non cultivées ? en dehors de ce que je plante moi même je n’ose pas montrer aux gamins ce qui est comestible. Merci par avance :o) merci pour tous tes conseils c’est très instructif et facilitateur !!! belle journée à toi et tes petits loulou à bientôt Mo*Erendys

    Répondre
    1. Julia

      Bonjour, j’ai aussi « Cueillir et cuisiner les plantes sauvages » Édisud, et « Cuisinons les fleurs » (Terre Vivante) qui m’a

      Répondre
  2. Isa LISE

    Fichtre ! Une scène du 3e type ! Une bouche d’enfant grande ouverte sur des fleurs ! Ici quand j’ai apporté les fleurs sur la table, les bouches se sont tordues et une petite voix a glissé : « les fleurs, c’est pour les lapins, moi je suis pas un lapin d’abord ». Entre temps il y a eu des fleurs goûtées mais pour le moment, avec l’adolescence, même plus la peine de tenter ! 🙂
    Bon appétit !

    Répondre
  3. Sabine

    Je vois que tu as cueilli du plantain .
    Je ne sais pas si tu connais mais voici une petite légende à raconter à Shani .
    Je pense que cela pourrait lui plaire (explication des 5 nervures sur le plantain)
    Pour des questions plus pratique (pour maman!!!!) je le mets séché pour l’hiver .Il sert de gargarisme quand on a mal à la gorge
    Bisous à vous 3
    Votre travail est super et d’un dynamisme ++++.J’adore lire les différents posts

    Sabine

    Répondre
  4. Sabine

    désolé j’ai été distraite .J’ai oublié d’inscrire la légende

    Comme on ne prête qu’aux riches, de nombreuses légendes sont liées au plantain. Paul Sébillot décrit quelques croyances qui avaient cette plante pour objet et offrent peut-être une piste pour comprendre l’étymologie de son surnom de « plante à cinq coutures ».

    En Haute-Bretagne, un tailleur avait vendu son âme au diable. En contrepartie, le Malin devait le combler de richesses et biens de toutes sortes. Mais, au bout de dix ans, il viendrait prendre possession de son bien. Toutefois, il était stipulé dans le contrat que si le tailleur pouvait lui présenter une couture si fine que ses yeux de diable ne pouvaient la distinguer, il serait quitte et conserverait son âme.

    Au jour de l’échéance, le tailleur qui avait peur de perdre son âme et d’être damné, eut recours aux fées, alors nombreuses dans le pays.

    L’une d’elles alla cueillir quelques herbes, les cousit ensemble avec des points si fins et si menus que Satan ne parvint pas à les découvrir sous les nervures de la feuille qu’on lui présenta.

    C’est depuis ce temps-là qu’en Bretagne et ailleurs, on appelle le plantain : l’herbe aux cinq coutures.

    Répondre
  5. Mathilde

    Super ! Merci beaucoup pour cet article. 🙂 Celui ci tombe à pique, j’aurai un argument de taille face à mon homme qui raloute quand il voit notre mini de 1an manger des Marguerite 🙂

    Merci pour ce blog Marion et les enfants. Decouvert depuis peu et déjà fan 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *